Transfert de technologie

En complément des activités pluriannuelles de recherche menées très largement en partenanriat avec l'industrie, le département réalise également des études plus courtes en partenariat étroit avec des industriels. Ces études spécifiques peuvent, en termes de durée, aller typiquement d'une semaine à quelques mois. L'objectif est de travailler sur une problématique industrielle concrète et précise. Des exemples d'études réalisées sont présentées ci-dessous.
Loader

Exemples de réalisations :

  • Détermination des performances d’une éolienne à axe vertical
  • Développement de logiciels
  • Amélioration de la ré-oxygénation de la solution nutritive utilisée dans les bacs de forçage d’endives
  • Chauffage et séchage par émetteurs infrarouges

 

Détermination des performances d’une éolienne à axe vertical

Dans sa mission de support scientifique et technique auprès de porteurs de projets hébergés à l’incubateur APUI, le département a réalisé des simulations numériques ayant pour objectif de déterminer les performances d’une nouvelle éolienne à axe vertical.

Les simulations numériques ont été réalisées à l’aide du logiciel Fluent en configuration tridimensionnelle et en utilisant un maillage tournant.

Géométrie et maillage de l’éolienne

Vecteurs vitesses dans le plan équatorial

 

 

 

 

Références : Applewind, Seref

Développement de logiciels

Le département Energétique Industrielle développe également certains logiciels à la demande d’industriels, par exemple un logiciel permettant de réaliser le dimensionnement thermique d’un pipeline offshore.

Fenêtre principal du logiciel ThermEupec

Références : ATEIM, Eupec-France

Amélioration de la ré-oxygénation da la solution nutritive utilisée dans les bacs de forçage d’endives

Le département Energétique Industrielle a travaillé en 2003, dans le cadre d’un contrat avec la société agricole Godé S.A., sur la conception d’une durit utilisée sur les bacs de forçage d’endives.

Cette entreprise picarde s’était illustrée en 1997 en créant un nouveau concept de bacs dans lesquels sont placées les racines et où circule une solution nutritive. Ces bacs sont empilés les uns au dessus des autres dans l’obscurité, en conditions contrôlées de température et d’hygrométrie. Désireuse d’aller plus loin et de proposer à ses clients un nouveau bac plus performant, Godé S.A. a fait appel au département Energétique Industrielle pour optimiser l’écoulement de la solution nutritive à travers les durits et améliorer ainsi son oxygénation lors du passage du bac de culture supérieur au bac inférieur. Le département a mis au point une nouvelle durit créant un film d’eau circulaire dont le rayon, plus important qu’avec les modèles précédents, permet d’augmenter la surface d’échange avec l’air ambiant et par là-même d’améliorer l’oxygénation. Ce prototype, présentant également l’avantage de générer moins d’éclaboussures, a fait l’objet d’une demande de dépôt de brevet. Il est actuellement produit et commercialisé par la société Godé S.A.

Écoulement à travers l’ancienne durit

Écoulement à travers la nouvelle géométrie de durit

 

Chauffage et séchage par émetteurs infrarouges

Le département Energétique Industrielle a réalisé, à travers le réseau Innovelect, des études industrielles relatives au séchage et au chauffage par émetteurs infrarouge de divers produits tels que moules de fonderie, produits agro-alimentaires, capteurs solaires, composants de distribution d’électricité.

Références : Auxel, Free Energy Europe, Glineur, Leroux, Railtech Internationnal